Régime politique au Cameroun

Le Cameroun a adopté le régime politique parlementaire dualiste et rationalisé. La constitution du 18 janvier 1996 est la constitution en vigueur en République démocratique du Cameroun. L’organisation du pouvoir est donc faite entre la branche judiciaire, législative et exécutive.

La branche législative est du ressort de l’Assemblée Nationale qui compte 180 sièges à l’assemblée et 70 sièges de sénateur. Le pouvoir exécutif est représenté par le Président de la République et le premier ministre. Notons qu’au Cameroun le Président de la République est Paul Biya, au pouvoir depuis 1982. La branche judiciaire est assumée par les instances judiciaires de la nation.

Le mandat du Président au Cameroun est de sept (7) ans. Le Président Paul Biya a donc remporté toutes les élections depuis son investiture en 1982. Il s’agit là d’un des plus anciens chefs d’Etat du continent encore au pouvoir. Cette situation n’est pas sans créer des tensions notables.

Le pays a récemment vu naître une vague de sentiments séparatistes. Il s’agirait pour les supporters de cette initiative, de faire sécession entre le Cameroun francophone et le Cameroun anglophone. Un projet qui a donné lieu à de nombreuses manifestations et des échauffourés avec l’armée.

A cette date, il n’y a rien qui laisse présager que le Président quitte le pouvoir. Il pourrait à ce titre, devenir le Président ayant eu le mandat le plus long sur le continent, et peut-être dans le monde. Mais, les tensions séparatistes pourraient éventuellement faire naître d’autres sentiments dubitatifs, vis-à-vis de la démocratie camerounaise, et de son bon fonctionnement.

Reply