Le Cameroun, ce qu’il faut savoir

Située en centre de l’Afrique, plus précisément dans la médiane, le Cameroun est un pays à plusieurs facettes. Il est caractérisé par une grande diversité climatologique, et regorge de plusieurs ethnies et de cultures. Il en est de même pour sa géographie. Ce qui lui vaut d’ailleurs le surnom ‘’l’Afrique en miniature”. Cette diversité rend possible tout un tas d’activités, et fait de lui un pays favorable pour le tourisme.

La situation géographique du pays

Pays du golfe de Guinée, le Cameroun s’étend sur 1200 km environ le long de la façade occidentale africaine, avec une superficie de 475 442 km². Il est limité au nord-ouest par le Nigeria, par le Tchad au nord, et à l’est par la République Centrafricaine. Il partage sa frontière sud avec le Congo, avec le Gabon et la Guinée équatoriale. Il est bordé à l’ouest par l’océan Atlantique et il est localisé entre la bordure sud du Sahara et celle septentrionale de la forêt équatoriale du bassin du Congo. Il regorge ainsi plusieurs de forêts dont la forêt dense équatoriale, des savanes herbeuses, des savanes arborées, et une brousse à épineux. Plusieurs hauts-reliefs également : le mont Cameroun, les monts Mandara, etc. sans oublier les plateaux, ainsi que les nombreux cours d’eau. Le pays est d’ailleurs réparti en trois grands ensembles de relief à savoir : les terres basses, les plateaux et les hautes terres de l’ouest.

L’économie au Cameroun

De part sa diversité géographique et climatique, le Cameroun dispose de grandes étendues de terres favorables à diverses cultures. On y cultive ainsi du coton, du café, du cacao, du tabac, des céréales, des tubercules, des oléagineux, plusieurs types de fruits et légumes.

Ce qui favorise l’expansion de son industrie principalement basé sur la transformation des produits issues de ses terres. Ce secteur repose alors sur les huileries, les textiles, la transformation du bois, etc. mais également sur le pétrole qui représente d’ailleurs une grande partie des exportations du pays, mais qui reste un secteur moins rentable pour le pays en raison de la réticence des bailleurs à investir dans le secteur à cause de l’instabilité politique dans le pays.

L’économie du Cameroun repose donc essentiellement sur l’agriculture. La pêche y contribue également, ainsi que le tourisme qui d’ailleurs, est un secteur en plein développement. Le pays dispose en effet de plusieurs sites naturels tels que la réserve de faune du Dja, le parc national de Lobéké, le parc national de Waza. Ainsi que de plusieurs musées dont le très célèbre Musée National de Yaoundé, le musée La Blackitude, des monuments, plusieurs cités balnéaires, et bien d’autres endroits à visiter. Influencé à la fois par le passé un passé colonial des anglais et des français, il reste un pays bilingue, et regroupe un grand nombre d’ethnies.

Reply